Limoges en colombages

Il subsiste de nombreuses maisons à colombages (ou pans de bois) dans les rues de Limoges que l’on retrouve principalement en centre-ville (ancien quartier du Château constitué autour de l’ancienne abbaye Saint-Martial), autour de la Cathédrale Saint-Etienne (ancien quartier de la Cité) ou en bord de Vienne.

Le quartier de la Boucherie avec sa rue emblématique qui accueille chaque année la frairie des Petits ventres et la petite place de la Barreyrette où l’on parquait les animaux avant que les bouchers ne viennent faire leur travail, est un véritable petit village aux dires des commerçants. On aime y flâner et se détendre à quelques pas des rues piétonnes commerçantes. Certains pans de bois auraient plusieurs siècles !

L’hyper centre a également conservé les traces de son passé avec la rue du Temple et la Cour du même nom et ses magnifiques hôtels particuliers, la place Fontaine des Barres avec ses hôtels et immeubles cossus et les petites rues piétonnes proches de l’église Saint-Michel-des-Lions.

Le quartier historique de la Cité a su conserver tout son caractère autour de la Cathédrale Saint-Etienne, cœur touristique de la ville, qui domine la Vienne.

N’hésitez pas à flâner dans les rues et à lever la tête pour découvrir toutes ces belles maisons à colombages qui donne tout son caractère à la ville.

Publicité

Un beau capharnaüm à la galerie des hospices !

Limoges joue l’impertinente cet été ! Tel est le titre de l’évènement culturel et artistique qui se tient actuellement autour de l’émail et du métal.

La rencontre de ses deux éléments, symboles des arts du feu (l’émail est même reconnu au patrimoine culturel immatériel de France) est mise à l’honneur à Limoges mais aussi dans d’autres communes de la Haute-Vienne (Bellac – Rochechouart – Solignac et Saint-Yrieix-la-Perche) à travers des expositions, des conférences et des ateliers.

L’exposition que je vous présente est à ne pas louper pour les passionnés d’émail. Sa mise en scène et ses couleurs ont particulièrement retenu mon attention.

Une centaines d’œuvres, dont certaines ont déjà été exposées à Limoges, enrichissent ce beau capharnaüm. Des pièces datées du XIIe au XXIe siècle.

L’exposition « Un Beau Capharnaum » est ouverte jusqu’au 3 septembre à la Galerie des Hospices, alors dépêchez-vous !

Maison traditionnelle de la boucherie

Vous êtes sans doute passés devant cette maison de la rue de la Boucherie, sans vraiment savoir ce qui se cache derrière ses murs. Cette maison traditionnelle est un véritable musée dédié au métier de… boucher !

Après les incendies qui ont durement touchés la rue puis les périodes de COVID, la Maison a rouvert gratuitement ses portes cet été jusqu’au 28 août. Il ne vous reste donc plus que quelques jours pour en profiter ce qui est bien dommage car elle mériterait d’être ouverte toute l’année au même titre que les souterrains de la Règle ou la crypte Saint-Martial. Les limougeauds sont toujours friands de découvrir ou redécouvrir leur histoire et leur patrimoine.

Si la traditionnelle frairie des petits ventres est l’occasion de revivre l’ambiance de cette rue, cette maison est un authentique témoignage de la vie corporative, familiale et religieuse des Maîtres bouchers du « Château » de Limoges, comme indiqué à l’entrée.

Vous y découvrirez leur manière de travailler et de vivre puisque tout était fait dans cette maison. Le rez-de-chaussée servant à préparer et à vendre la viande, les étages de lieu de vie, le grenier à faire sécher les peaux.

Lire la suite

La 7ème compagnie est de retour !

La légendaire locomotive à vapeur, qui a fêté fièrement son centenaire en 2019 et qui a été rendue célèbre par les films de Robert Lamoureux « La 7ème Compagnie… », reprend du service cet été !

Après une année blanche suite à la pandémie de COVID-19 en 2020, l’association Conservatoire Ferroviaire Territoires Limousin Périgord a pu relancer ses activités l’année dernière sur les rails limousins dans la Haute-Vallée de la Vienne, dans les Gorges de la Vienne ou sur Plateau de Millevaches.

C’est une véritable équipe de passionnés qui ne compte plus ses heures à bichonner ce bijou pour permettre aux voyageurs de replonger près d’un siècle en arrière.

Lire la suite

Cavalcade 2022

La cavalcade est de retour cette année après 2 ans d’absence marqués par le COVID-19.

La foule était au rendez-vous avec le soleil et les sourires des enfants heureux d’envoyer des confettis aux différentes troupes et chars du défilé.

L’occasion de fêter les 100 ans de notre groupe limougeaud : les Gueules sèches qui, pour l’occasion, avaient leur propre char en queue de cortège.

Retour en photos sur cette nouvelle édition.

Lire la suite

La Cathédrale Saint-Étienne

 

C’est pour moi le plus beau bâtiment religieux de Limoges : la Cathédrale Saint-Étienne.

J’ai déjà réalisé plusieurs reportages sur la cathédrale aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur (à retrouver en cliquant ici) dont un uniquement consacré à ses magnifiques gargouilles (à retrouver en cliquant ici).

Pour cette nouvelle série, je me suis baladé à l’intérieur de l’édifice, profitant du coucher de soleil et de sa lumière. Car quelque soit le jour et l’heure à laquelle vous venez, la lumière n’est jamais la même et nous offre parfois un feu d’artifice psychédélique grâce aux très beaux vitraux et aux rosaces que comptent la cathédrale.

Beaucoup d’éléments d’architecture auxquels vous ne faîtes pas toujours attention car cachés dans l’ombre se révèlent et vous émerveillent. Et en levant la tête vous pourrez admirer les arches et les croisés aux couleurs rendues chaudes par le soleil couchant.

Lire la suite

Noël à Limoges 2021

La fin de l’année approche et avec elle la magie de Noël qui vient nous offrir un peu de lumière pour enchanter petits et grands.

Il est difficile de se renouveler chaque année car souvent les décorations sont les mêmes, mais je vais essayer de vous faire profiter de ce Noël avant de nous retrouver pour de nouvelles aventures en 2022.

Commençons par la jolie nouveauté que nous offre une nouvelle fois la société limougeaude Enluminures avec un son et lumière spécial Noël projeté pour la 1ère fois sur l’église Saint-Pierre.

Malheureusement le Père Noël ne fera pas de photos avec les enfants cette année mais vous pouvez retrouver son chalet et ceux de ses amis sur cette même place. Quelques gourmandises vous y attendent aussi !

Lire la suite

Un automne à Limoges

Ça fait partie des billets traditionnels que je vous propose chaque année, avant celui de Noël qui arrive à très grand pas ! Avant de s’endormir pour quelques mois, la nature vient nous offrir un feu d’artifice de couleurs un peu partout dans la ville.

Je ne m’en lasse pas et vous ?


Parc Victor Thuillat


Lire la suite

Toques et porcelaine 2021

La 9ème édition de la biennale Toques et porcelaine se déroulera le week-end prochain du 17 au 19 septembre avec comme invité d’honneur le chef triplement étoilé Michel Troisgros.

Vous pouvez dès maintenant acheter votre place pour les ateliers culinaires, le déjeuner champêtre (nouveauté à ne manquer sous aucun prétexte le samedi à 12h au cœur du jardin de l’Évêché), le dîner de gala aux serres municipales le samedi à 20 h) et le brunch (dimanche entre 11h et 14h, au pavillon du Verdurier).

La ville renouvelle une nouvelle fois son potager, très apprécié des limougeauds, devant la mairie et nous offre une nouvelle décoration rue Haute-Vienne. Après les parapluies, se sont 120 cloches en porcelaine produites dans les ateliers du CRAFT qui sont suspendues sur un maillage en acier.

Lire la suite

Le street art dans l’assiette ! (actualisé)

2ème édition du festival d’art et de feu, avec cette année comme thème : la gastronomie ! La biennale Toques et Porcelaines pointant son nez fin septembre, le thème est parfaitement trouvé…

25 artistes ont travaillé sur des œuvres collées sur les vitrines des magasins libres du centre-ville, certains déjà présents l’an dernier et des petits nouveaux : Régis R Vidal – Calmets Fred – Adèle la Baroudeuz – Sema Lao – Jérôme Rasto – Méghibé – Fred le Chevalier – Yvanlantern Bergman – Clément Schoevaert-Brossault – Codex Urbanus – Fede Sanchez – Nadège Dauvergne- Claire Courdavault – Gilbert Mazout – Matthieu Dagorn – Rebischung Thomas…

Sema Lao nous offre son premier collage en bas de la rue Jean Jaurès avec cette petite fille et cette abeille : « comme beaucoup de pollinisateurs, l’abeille permet ce grand cycle de la vie qu’est la reproduction et la prolifération de la vie… on se nourrit d’elle, pas forcément avec son miel, mais avec tous les fruits et légumes qui naissent par son travail ».

Jérôme Rasto, qui a vécu quelque temps à Limoges, nous offre sans doute l’une des plus belles œuvres de ce festival avec de jolis vitraux, sur la façade de l’ancien restaurant le 21, rue Haute-Vienne

Mon coup de cœur sera pour la talentueuse Adèle la Baroudeuz avec ces jolies peintures, rue Dalesme.

Une fresque nommée « ça mijote », est installée place de la République. Elle a été réalisée par des adultes vivant en foyer pour personnes dépendantes.

A suivre…

Pour retrouver les photos de l’édition 2020 cliquez ici

Couleurs d’Afrique (mise à jour)

Comme chaque année, le service des espaces verts de la Ville de Limoges nous émerveille par ses belles créations. Cette année, l’été sera placé sous le signe de l’Afrique et de ses couleurs ensoleillées.

C’est à l’espace Domus, derrière la Bibliothèque francophone multimédias que vous retrouverez différents espaces représentant le continent Africain, entre désert, steppe et savane.

Du 12 juin au 13 octobre, de nombreuses animations se succéderont.

Ce 12 juin, chants et musiques africaines, ateliers poterie, coiffure, calligraphie… ont animé cette première journée.

Lire la suite

Printemps 2021

Dans cette période morose, toujours plombée par la crise sanitaire, le retour du printemps et de ses multitudes de couleurs ne pourront que nous faire du bien si le soleil et la chaleur faisaient aussi partie du jeu.

Je vous présente ici quelques photos printanières. Prenez le train avec moi et allons parcourir parcs et jardins de la ville.

CROCUS

Lire la suite

La majestueuse Cour du Temple

C’est sans doute le coin le plus enchanteur du centre-ville de Limoges : la Cour du Temple !

Pour y accéder, vous pouvez prendre la rue du Temple qui constituait au XIe siècle la première enceinte du château ou la rue du Consulat. Les marches qui mènent à la cour du Temple, constituent les vestiges de l’ancienne ligne de fortification. D’ailleurs, la rue du Consulat n’était autre que le fossé où coulait un ruisseau qui s’appelait le Font Grolleu. La rue a longtemps porté ce nom. Ce ruisseau existerait toujours coulant sous les pavés !

Une fois arrivés dans la cour, vous vous couperez du bruit et de la foule et profiterez de son charme.

Son sol est composé de pavés mais aussi de “gazettes” que les porcelainiers utilisaient autrefois pour protéger les pièces de porcelaine lors de la cuisson. Elles étaient parfois aussi utilisées en voirie, notamment dans le quartier historique de la cathédrale. N’hésitez pas à aller vous balader et admirer le sol de la rue du Pont Saint-Étienne rénovée il y a quelques années, vous y découvrirez d’autres “gazettes”.

Lire la suite

Un cimetière médiéval découvert Place Fournier

Les sols de Limoges regorgent de trésors ! Dans le cadre du réaménagement de la Place Fournier, là où se trouvait la statue de Jeanne d’Arc, une séance de fouilles a permis de mettre à jour un ancien cimetière médiéval avec une centaine de sépultures. Il se tiendrait tout près de l’ancienne abbaye Saint-Martial.

Les archéologues de l’INRAP, l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives, n’ont que quelques semaines avant que tout soit recouvert et enfoui pour de nombreuses années. Il faut donc faire vite et il n’est pas nécessaire de creuser bien profond car à seulement 40 cm du sol, les 1ères sépultures se dévoilent.

Lire la suite